Emplois réputés non qualifiés et qualification des jeunes. Une analyse des débuts de vie professionnelle

Cet article rend compte de la place prise par l’emploi réputé non qualifié dans les parcours professionnels des jeunes et met l’accent sur les effets de concurrence entre elles et eux selon leur niveau de qualification et ses évolutions au fil du parcours et de l’accumulation d’une expérience professionnelle. Rappelant que le diplôme reste la meilleure protection contre le chômage, on montre, à partir des données de l’enquête Génération 2010 du Céreq, comment le contexte de pénurie d’emploi rencontré par cette cohorte lorsqu’elle entre sur le marché du travail, renforce les effets de concurrence entre jeunes. En effet, celles et ceux non diplômé·es peuvent se trouver évincé·es des emplois non qualifiés au profit des jeunes diplômé·es du secondaire en début de parcours. Après quelques années sur le marché du travail, l’accès à l’emploi qualifié leur reste difficile. Ainsi, alors même que le niveau des diplômes des jeunes ne cesse de s’élever, un contexte économique dégradé a un effet particulièrement délétère sur l’insertion des jeunes sans titre scolaire, pouvant les exclure de l’accès aux emplois, même non qualifiés.

Vanessa Di Paola, Stéphanie Moullet. Emplois réputés non qualifiés et qualification des jeunes Une analyse des débuts de vie professionnelle. Chroniques du Travail, 2022, 1 (12), pp. 201-218. ⟨halshs-03955013⟩



Citer ce billet
Nathalie Lemenager (2023, 27 mars). Emplois réputés non qualifiés et qualification des jeunes. Une analyse des débuts de vie professionnelle. SQUAPIN. Consulté le 25 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ve6n

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search