Bilan 2023 et perspectives 2024

L’objectif du projet Squapin est d’explorer la problématique de la responsabilisation accrue des travailleurs en emploi peu qualifié, en analysant son développement et ses impacts sur l’emploi, le travail et les parcours, notamment pendant la crise sanitaire. Réunissant une équipe interdisciplinaire et cinq laboratoires de recherche, ce projet croise méthodes quantitative et qualitative pour éclairer le rôle des politiques publiques, de branche et d’entreprise dans les (im)possibilités de développement professionnel, en se concentrant notamment sur la contribution spécifique de quatre secteurs : l’aide à domicile, le recyclage des déchets, les industries agroalimentaires et le déménagement.

Une série de recherches a porté sur l’évolution de l’architecture juridique et institutionnelle du partage des responsabilités individuelle et collective sur différents registres : en matière d’emploi, de protection sociale, de formation et d’accompagnement des mobilités professionnelles et a interrogé les interactions entre les niveaux européen et français dans la genèse conceptuelle, institutionnelle et normative de l’injonction à l’agir individuel.

Deuxième axe marquant : plusieurs études ont continué d’approfondir l’analyse des parcours et des mobilités professionnelles, notamment en lien avec les aspirations des salariés en emploi peu qualifié, à partir des enquêtes Génération et Défis. Ils ont connu une diffusion dans divers réseaux de recherche en 2022. Ces travaux ont vocation à nourrir l’analyse des freins et des moteurs de l’accès à la formation, des mobilités internes et externes, et notamment des reconversions professionnelles des salariés en emploi peu qualifié.

Ensuite, les dimensions sectorielles ont été réinvesties sous différents angles. D’une part, à travers la réalisation de 4 monographies de branche qui révèlent notamment que le discours ambiant ne porte pas tant sur la responsabilisation des salariés que sur celle des entreprises via des politiques de gestion individualisée. D’autre part, les activités d’enquêtes dans les entreprises des quatre secteurs retenus ont été lancées ou se sont prolongées. Elles interrogent l’injonction à l’agir au regard du travail, de son organisation, et des politiques de gestion de la main-d’œuvre. L’analyse monographique du secteur de l’aide à domicile révèle notamment que l’injonction à l’agir adressée aux aides à domicile se traduit avant tout dans les spécificités mêmes de leur emploi. Intervenant de façon isolée au domicile d’usagers et devant constamment faire preuve d’adaptabilité, elles disposent de fait d’une grande autonomie d’action. L’étude souligne aussi l’émergence d’innovations organisationnelles qui visent à offrir plus de temps collectif pour compenser l’isolement des salariées et leur permettre d’assumer le poids des responsabilités.

L’année 2024 marquera le terme du projet et sera consacrée à la finalisation des enquêtes sectorielles, la réalisation d’une probable recherche-intervention et à la valorisation des travaux, parmi lesquels l’organisation d’un colloque final et la préparation d’un ouvrage collectif, articulant analyses quantitatives et qualitatives.

Ahmad A.-M. (2023), “Généalogie de l’injonction à l’agir individuel en matière d’emploi et de formation : Une étude des représentations de différentes institutions et organisations parties prenantes à l’échelle nationale et européenne”, Céreq Working Paper n° 18. [En ligne]

Di Paola V. et Moullet S. (2022), « Emplois réputés non qualifiés et qualification des jeunes : une analyse des débuts de vie professionnelle », Chroniques du travail, n° 12, p. 201-218. [En ligne]

Stephanus C. et Vero J. (2023), « Reconvertirse es un trabajo. Encuesta sobre los trabajadores no calificados », Calificaciones y empleo n° 129. [En ligne]

Stephanus C. et Vero J., “Chapter 21. Re-skilling and inequalities of capabilities in France: how socio-economic groups matter”, in Marcella Milana, University of Verona; Palle Rasmussen, Aalborg University; Margherita Bussi, University of Louvain. Research Handbook on Adult Education Policy, Edward Elgar. [En ligne]

Journées d’études

Di Paola V., Moullet S.., « La non-qualification en début de vie active », 5e Journée Céreq au LEST, chemins vers l’emploi et la vie adulte : l’inégalité des possibles, 15 Mai 2023.

Robert A. et Sawadogo A., « Les jeunes salariés en emploi peu qualifié pendant la crise sanitaire : quelles trajectoires professionnelles par rapport à leurs homologues en emploi plus qualifiés ? », 41e rencontre annuelle internationale sur la segmentation du marché du travail », 14-16 Septembre 2023, Paris.

Communications 2022/2023

Stephanus C. et Vero J., « I can’t get no reconversion, Insights on French low-skilled workers’ capability to aspire and achieve retraining », 2022 Human Development and Capability Association Conference, 19-22 Septembre, Anvers.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Nathalie Lemenager (15 décembre 2023). Bilan 2023 et perspectives 2024. SQUAPIN. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ve6s


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search