Accès à la formation : pourquoi souhaiter se former ne suffit pas

La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, adoptée en septembre 2018, a renforcé la responsabilité des salariés dans la construction de leur propre parcours de formation. Toutefois, comme le souligne l’étude de Camille STEPHANUS du Céreq, le simple souhait de se former ne suffit pas à garantir l’accès à la formation. L’environnement créé par l’entreprise, tel que le budget alloué à la formation, l’information des salariés sur les dispositifs existants et l’accompagnement dans leur démarche, joue un rôle décisif.

“Accès à la formation : pourquoi souhaiter se former ne suffit pas” [podcast], Christian CAMPO, En Bref…, 2024, 3′ 19″. [En ligne]


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Nathalie Lemenager (14 juin 2024). Accès à la formation : pourquoi souhaiter se former ne suffit pas. SQUAPIN. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11tl6


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search